Comment améliorer votre style d’écriture ?

Par définition, toute forme d’écriture créative est subjective. Pourtant, il y a des règles comprises et reconnues que chaque écrivain doit suivre, ou bien à enfreindre par les écrivains qui ont de bonnes raisons de le faire. Malgré la licence créative relative accordée aux écrivains, il y a certaines choses qui devraient être évitées dans presque tous les cas. Tout le monde a une opinion sur ce que sont ces choses, mais nous allons évoquer quelques conseils d’écriture simples, chacun dans une catégorie différente.

Modifiez le processus d’écriture au fur et à mesure

À chacun sa façon d’écrire. Vous écrivez peut-être 1 000 mots par jour, vous n’écrivez que le week-end, vous utilisez un plan ou vous vous déconnectez. Faites ce qui vous convient, mais une chose qui fait trébucher les écrivains partout, c’est la correction manuscrit au fur et à mesure qu’ils écrivent.

Moins, c’est plus

Le travail d’écrire un article, commencer quand vous pensez l’avoir terminé. Cela peut sembler être une tâche ardue, mais vous savez déjà que l’écriture est un travail difficile et que la partie la plus difficile du processus est la correction manuscrit et l’éditions. Si vous voulez vous faire aider dans vos révisions plus rapidement, vous devez engager un correcteur manuscrit, mais avant, suivez ces conseils essentiels de rédaction lorsque vous travaillez sur votre première ébauche.

Pourquoi dire en 20 mots ce que vous pouvez dire aussi bien en 10 ? L’utilisation de mots inutiles rend votre travail moins lisible, ennuyeux et non professionnel. Certains correcteurs manuscrit professionnels suggèrent d’éviter les expressions telles que : ” que ce soit ou non “, ” à l’heure actuelle “, ” en raison du fait que “, ” dans le processus de “, et plusieurs autres. Demandez-vous si les phrases que vous avez utilisées sont redondantes ou loquaces. Si la réponse est oui, changez-les.

Eviter les clichés

Vous connaissez peut-être des gens qui parlent par clichés et vous êtes peut-être l’un d’eux. Mais quand il s’agit de lecture, les phrases fatiguées font que votre écriture semble être de seconde zone. ” Le temps nous le dira “, ” à ce moment-là “, ” sans se soucier du monde “, ” un frisson dans le dos ” et ” l’aimer plus que la vie elle-même ” sont de bons exemples de clichés que vous devez éviter si vous voulez avoir l’air d’un professionnel.

Séparer le dialogue et la narration

Les conversations se lisent beaucoup mieux si elles sont empilées, c’est-à-dire séparées des paragraphes narratifs. Ne laissez pas les dialogues intelligents se perdre parmi les apartés et le langage descriptif inutile. En supposant que vous avez donné à chaque personnage une voix solide et unique, la dichotomie des dialogues aide à créer une scène lisible qui se déroule au bon rythme.

Montrer plutôt que raconter

Bien que ce ne soit pas une règle absolue à appliquer partout, mais c’est l’une des techniques d’écriture les plus importantes que vous devriez employer et qui mérite d’être répétée. Utiliser le dialogue et l’action pour transmettre une émotion est plus puissant et intéressant que de la raconter. En d’autres termes, n’écrivez pas que Jaques a froncé les sourcils ; essayez plutôt de transmettre son inquiétude dans le langage qu’il utilise lorsqu’il parle à un autre personnage.

Utilisez une ponctuation correcte

Les rédacteurs, agents, éditeurs et correcteurs manuscrit professionnels seront distraits par l’insertion inutile de tirets, la surutilisation de virgules et le mauvais placement des points-virgules. À moins que vous n’écriviez quelque chose qui se veut très expérimental, n’inventez pas vos propres règles de ponctuation. Celles que nous avons déjà fonctionnent très bien.

Utilisez la bonne capitalisation des pronoms

Il est tout simplement inapproprié pour un rédacteur de ne pas vérifier l’orthographe et la capitalisation des pronoms. N’oubliez pas d’éviter de mettre une majuscule à un titre civique, comme président ou gouverneur, à moins qu’il ne soit utilisé comme partie du nom de cette personne. Par exemple, écrivez : “Il était temps que le président prenne la parole.” N’écrivez pas : “Il était temps que le Président prenne la parole.” De même, il est correct d’écrire : “Il était temps que le président Macron prenne la parole.” Il est incorrect d’écrire : “Il était temps que le Président Macron prenne la parole.”

Évitez les zigzags dans votre histoire

Bien qu’il puisse être tentant de passer d’une période à l’autre, il est préférable de laisser cette technique aux maîtres. Tenez-vous en à un scénario chronologique, sinon vous risquez de confondre vos lecteurs. Les flashbacks et les zigzags peuvent irriter vos lecteurs, à moins que vous ne soyez capable de les écrire de façon fluide. Si vous avez maîtrisé cette technique, essayez-la, mais pensez aussi à utiliser une ligne de temps séquentielle. Vous pouvez éviter beaucoup de réécriture si le zigzag et le flashback ne se lisent pas bien.

Vous allez certainement entendre beaucoup de conseils non sollicités de la part d’amis et de futurs écrivains au fur et à mesure que vous écrivez et publiez votre manuscrit. Assurez-vous simplement que les directives que vous suivez en cours de route proviennent d’un correcteur manuscrit professionnel ou expérimenté. Les suggestions énumérées ci-dessus ne sont que quelques-uns des conseils d’écriture essentiels que tout écrivain à succès connaît et utilise.