Types d’isolation thermique et leurs caractéristiques

Lorsqu’il s’agit de la rénovation complète d’un logement pour améliorer son efficacité énergétique, il faut prêter attention à la qualité de l’isolation thermique utilisée. Du choix des matériaux dépendent la bonne utilisation et les économies en termes de perte ou de gain d’énergie thermique dans une maison. Une bonne isolation thermique est l’un des plus grands critères pour obtenir un logement efficace et confortable et, à ce titre, il convient d’accorder la plus haute importance au choix et des matériaux isolants.

Bien-être et confort thermique

L’isolation thermique à 1 euro vous permettra de maintenir une température agréable dans votre maison, quelle que soit la saison et la météo, c’est une garantie de confort et l’un des facteurs les plus influents pour se sentir à l’aise dans sa propre maison.

  • De nouveaux espaces utiles : si vous avez des pièces ou des espaces inutilisés dans votre maison simplement parce qu’ils ne sont bien isolés. L’isolation thermique à 1 euro vous permettra de gagner quelques mètres et de rendre habitable des pièces telles que les greniers ou les sous-sols.
  • Économique et plus écologique : la réduction et l’optimisation de la consommation d’énergie réduisent l’utilisation des équipements de climatisation et de chauffage dans les foyers et, par conséquent, les émissions de CO2 et l’impact de la surconsommation d’électricité et d’autres combustibles sur l’environnement.
  • Cela signifie des économies d’énergie : une bonne isolation thermique peut vous permettre d’économiser jusqu’à 30 % sur votre facture énergétique. En réduisant les pertes de chaleur, vous réduisez également l’utilisation d’autres méthodes de climatisation telles que le chauffage ou la climatisation.

Que dois-je rechercher lors du choix d’un isolant thermique ?

Avant de choisir un matériau d’isolation thermique à 1 euro, vous devez considérer des aspects tels que les parties structurelles de la maison qui nécessitent une solution d’isolation spécifique :

Isolation des toits

Les toits et les greniers, sont les zones où la perte d’énergie est la plus importante, car ils sont en contact direct avec l’extérieur. L’isolation correcte de ces zones est l’une des plus économiques sur le plan énergétique. Il est possible d’opter pour une isolation intérieure ou extérieure et, en raison de son contact direct avec les intempéries, vous devez choisir des matériaux aussi imperméables que possible : polystyrène extrudé ou polyuréthane.

Isolation des façades

Dans le cas des façades, vous pouvez choisir l’isolation par l’extérieur, par l’intérieur ou par l’injection d’une solution isolante. Quoi qu’il en soit, des matériaux étanches seront nécessaires, comme du polystyrène extrudé, du polyuréthane ou, à défaut, une chambre à air permettant le drainage et la ventilation du matériau isolant. Si vous ne souhaitez pas modifier la façade, vous pouvez opter pour une isolation intérieure : profiter des chambres de ventilation avec isolation en laine minérale ou ajouter une nouvelle paroi de séparation.

Isolation des murs ou des cloisons

Une autre option consiste à isoler les espaces entre les différentes pièces ou entre une pièce et les espaces communs d’un bâtiment. Comme il s’agit de zones qui ne sont pas en contact avec l’eau ni soumises à une pression ou à un poids, comme le plafond ou le plancher, vous pouvez opter pour une isolation en laine minérale, soit en roche ou en fibre de verre, ainsi que pour une isolation de type géotextile.

Isolation des portes et des fenêtres

Une façon d’isoler thermiquement votre maison sans avoir à faire beaucoup de travail, est d’installer des fenêtres à double vitrage et des portes à isolation intégrée. Bien que cela implique un investissement considérable, ces options permettent des économies d’énergie à long terme et une bonne isolation acoustique, particulièrement utile dans les grandes villes.