Entraînez votre cerveau pour être heureux avec la méditation

Lorsque vous êtes mécontent, que faites-vous ? Allez-vous manger au restaurant ? Allez-vous au cinéma ? Au théâtre, peut-être ? Allez-vous courir les boutiques ? Peut-être buvez-vous pour oublier vos malheurs ? Ou bien allez-vous les engourdir en faisant du jogging ou une séance de gym ?

Quelle que soit votre réaction, les scientifiques tentent de prouver que seuls les changements internes peuvent vous apporter santé et bonheur.  Le reste n’est qu’illusion.

Votre cerveau est la seule chose qui puisse vous garder heureux et en santé

Richard Davidson, un neuroscientifique à l’University of Wisconsin et Jon Kabat-Zinn de l’University of Massachusetts Medical Centre viennent de compléter une étude intéressante qui pourrait bien changer la façon de mener nos vies.

Ils ont choisi un groupe de quarante-et-un individus, stressés, mais en santé, travaillant dans une firme de biotechnologie au Wisconsin. On a enseigné la méditation à vingt-cinq d’entre eux ‒ dans ce cas-ci, la méditation de pleine conscience.  Ce groupe se réunissait chaque semaine pour une séance de méditation de 2 ½ à 3 heures. Après six semaines, ils ont participé à une retraite de méditation de 7 heures. De plus, chacun d’eux devait méditer une heure par jour à la maison à l’aide d’une cassette de méditation pour les guider.

Les seize autres individus constituaient le groupe-témoin et n’ont reçu aucun entraînement à la méditation avant la fin de l’étude.

À la fin de la huitième semaine du programme, en novembre, tous les participants ont reçu vaccin contre la grippe. Et devinez quoi. « Les membres du groupe de méditation ont connu une augmentation significative du nombre d’anticorps », autrement dit, ils ont moins de risques de contracter la grippe.

La conclusion de cette étude semble indiquer que si vous désirez être en bonne santé, combattre les bleus de la vie quotidienne et être heureux, apprenez à méditer. La méditation transforme le fonctionnement de votre cerveau. De plus, toujours selon l’étude, plus vous pratiquez la méditation, plus vous améliorez votre productivité journalière. Pour une méditation plus zen, équipez vous de vêtements confortables, comme un pantalon de yoga.

« Nous avons découvert que ceux qui pratiquent la méditation depuis longtemps démontrent une activité cérébrale comme nous n’en avons jamais vue auparavant. Leur entraînement mental produit un effet sur leur cerveau, au même titre que l’entraînement au golf ou au tennis améliore la performance des sportifs.»  Cela démontre que le cerveau peut être éduqué et modifié physiquement comme peu de gens se sauraient l’imaginer.

Donnez-vous donc la chance d’entraîner chaque jour votre cerveau. Ça fonctionne.

Apprendre la méditation

Il n’est pas difficile d’apprendre la méditation transcendantale. Si vous cherchez à vous évader du tourbillon des sonneries de téléphones cellulaires, des embouteillages et des enfants qui hurlent, la méditation transcendantale vous offre une escapade paisible pour échapper de votre aliénation quotidienne.

En 1958, le Maharishi Mahesh Yogi présentait officiellement sa technique de méditation transcendantale. Depuis, il a écrit plusieurs livres, présenté de nombreuses conférences, parcouru le monde et enseigné sa technique à plus de 40 000 professeurs. On pratique maintenant la méditation transcendantale dans les milieux de travail, à la maison et dans le milieu médical. De plus, les médecins et les professionnels de la santé prescrivent de plus en plus la méditation transcendantale à leurs patients pour combattre les troubles anxieux et le stress.

Vous vous demandez peut-être ce qu’est la méditation transcendantale et en quoi elle diffère des autres formes de méditation ?

L’un des aspects les plus intéressants de la méditation transcendantale est sa technique simple et facile à appliquer. Avec une concentration et une application adéquate, il est possible de l’apprendre en un rien de temps.

En termes simples, durant la séance de méditation, le corps entre dans un état de relaxation paisible et profond, tout en conservant vigilance et clarté d’esprit. La personne choisit d’abord un mot ou une image comme point de concentration; cela peut être un symbole religieux ou culturel ayant une signification spéciale pour cette personne. En répétant continuellement le mot ou l’image dans son esprit, le corps atteint un état de profonde détente. La durée de la séance varie généralement entre dix minutes et une heure, et devrait se dérouler dans un environnement calme et reposant, avec un minimum de bruit et de distractions.

Quel matériel utiliser pour la méditation transcendentale ?

Aucun équipement spécifique est nécessaire pour la méditation transcentale. Vous avez seulement besoin de vêtements très confortables, comme ceux que vous utiliser pour le sport. Vous en trouverez dans toute bonne boutique en ligne.

Aucune autre technique de méditation n’a été étudiée de manière aussi exhaustive

Durant la séance de méditation transcendantale, le cerveau adopte le schéma d’ondes thêta (semblable à celui du sommeil et de la relaxation profonde), qu’il reproduit en état d’éveil. Les bienfaits physiques comprennent une compréhension mentale accrue, la concentration, la rétention et la créativité. Un autre bienfait intéressant est le renversement du processus de vieillissement.

Dans une étude menée par l’International Journal of Neuroscience, l’âge biologique des adeptes de la méditation transcendantale était, en moyenne, plus jeune de douze ans que leur âge chronologique. La méditation transcendantale apporte également des effets positifs sur les conditions reliées au vieillissement comme l’insomnie, l’hypertension artérielle, la diminution de l’acuité visuelle, la perte auditive et la diminution du flux sanguin au cerveau.

Il est intéressant de noter que des adeptes de toutes confessions religieuses choisissent d’apprendre la méditation transcendantale. Bien qu’elle soit issue de l’hindouisme, la technique de méditation transcendantale s’applique à n’importe quel contexte culturel. En fait, ceux qui apprennent la méditation transcendantale sont encouragés à adopter des symboles qui ont une signification profonde à leurs yeux.

Par exemple, un rabbin peut choisir de se concentrer sur un symbole ou une image issue du judaïsme pour rehausser l’efficacité de la séance. D’un autre côté, une personne non croyante peut choisir une image de la nature, comme un magnifique pré ou un coucher de soleil pour réussir sa séance. La beauté de la méditation transcendantale réside principalement dans sa grande flexibilité.