Quels sont les défis réels du management à distance

La performance des départements des ressources humaines est de plus en plus axée sur une gestion stratégique des collaborateurs, afin d’éviter que les tâches bureaucratiques n’accaparent tout le temps et les efforts du secteur. L’idée de mieux connaître le profil et les besoins de chaque employé pour aligner leurs attentes sur celles de l’entreprise, et vice-versa, est un défi, même lorsque toute cette gestion se fait en face à face.

Développer une bonne communication

Au cours de la période de confinement qui a été mise en place en raison de covid-19, on a pu se rendre compte qu’il y a des professionnels qui ont besoin d’apprendre les bases des outils numériques pour travailler dans un bureau à domicile. On a également compris qu’il y a des RH et des managers qui ont dû travailler dur pour arriver à suivre, communiquer et faire leurs premiers pas dans le management à distance.

Au début, du moins, l’un des plus grands défis que le Management à distance peut présenter est la communication. Ceci, surtout si l’entreprise a dû déménager au bureau à domicile sans passer par une période de planification et de préparation. La question des problèmes de communication n’est pas nouvelle. Si, dans une conversation en face à face, il est possible que quelqu’un ne parvienne pas à être clair ou soit mal interprété, le risque augmente avec la distance.

Il est donc important que des outils de communication adéquats soient adoptés en fonction des besoins de chaque situation. Parfois, un courriel suffit, dans d’autres cas, il est nécessaire d’échanger des messages instantanés ou de passer un appel, par exemple. Plus encore, il est essentiel que les managers soient préparés à communiquer de manière claire, simple et objective, et qu’ils soient guidés pour garder les canaux ouverts afin que les employés puissent communiquer avec eux.

Maintenir un climat organisationnel positif

Le climat organisationnel n’est pas quelque chose de tangible comme un objet décoratif que chacun peut voir dès son arrivée dans l’entreprise. Il s’agit, en fait, d’une idée ou d’un sentiment généré par différents facteurs. Lorsque cette idée ou ce sentiment est concentré dans le même environnement, il peut être plus facile de le délimiter, c’est-à-dire de le faire percevoir ou ressentir par toutes les personnes présentes.

Dans le cas du télétravail, avec chaque employé dans sa propre maison, reproduire cette réalité est un autre défi. Surtout dans un contexte d’isolement – où les employés doivent éventuellement s’occuper de leurs enfants, du déjeuner et d’autres exigences quotidiennes – il est difficile de créer une atmosphère unique à partager par tous.

Une bonne communication, ainsi que d’autres facteurs qui peuvent être orchestrés par les RH et dirigés par les managers, contribuent à maintenir un climat positif. L’idée est de recourir à des outils tels que Klaxoon pour faire en sorte que le soutien et la structure créés pour le travail à distance donnent aux employés un sentiment de sécurité, d’organisation et de bien-être, même à distance.

Adapter l’exécution des tâches et des processus

Le sentiment de bien-être au travail est lié à la manière dont l’entreprise structure l’exécution des tâches pour ceux qui sont en télétravail. Le management à distance passe également par là, car il s’agit de créer des circonstances favorables pour que le travail de chacun soit accompli de la meilleure façon possible.

Dans ce contexte, l’un des défis consiste à adapter les processus et à chercher des moyens pour que les changements ne favorisent pas les blocages productifs entre les employés ou dans une équipe. Il s’agit d’un phénomène qui nécessite un suivi et un encadrement jusqu’à ce que les professionnels s’adaptent à la nouvelle réalité.